réunion avec le sous préfet et manifestation du 24 novembre 2012

Rencontre avec le Sous-Préfet le 22 novembre 2012

Nous avons rencontré, le 22 novembre, le sous préfet pour discuter, hors cadre réglementaire du PPRT.

Nous avons notamment souligné :

  • La Réalisation d’une pétition, regroupant en 1000 signatures, est en cours pour une remise lors de la réunion publique programmée par la DREAL,

Le manque de concertation réelle dans ce dossier en lui indiquant que dans une concertation réelle la prise en compte du dossier ne doit pas être ficelé, en effet comment concerter alors que les aléas sont figés dès le début et que la réglementation et la loi empêchent toutes négociations sur les mesures que peut adopter l'industriel ?

  • Les incohérences les contradictions de la DREAL dans leurs réponses convenues à nos questions concernant la réduction du risque à la source

L'industriel fort de cet état de fait ne réduit en aucun cas les réductions des risques les seules possibilités qu'il fait, pour son image, sont de sécuriser les proximités de l'aléa sans réduire le potentiel de danger que celui-ci peut créer

  • Même avec un PPRT la catastrophe AZF aurait eu lieu, car imprévisible.

Le sous préfet désireux, de clôturer le PPRT a voulu aborder la construction de l'après PPRT, nous lui avons indiqué fermement que pour nous la concertation n'était pas finie, malgré le calendrier prévisionnel de la DREAL ; nous parlerons de l'après PPRT qu'à la seule condition de reprendre nos questions concernant l'ignifugeage des quatre sphères et la confection d'un merlon arboré pour protéger le Village de la Mède (solution envisagée suite à l'accident de 1992 six décédés)

  • Nous lui avons fait part de notre décision de soumettre au Préfet de Région les incohérences et les contradictions de ce PPRT, cela ne la pas enchanté !

Le sous préfet nous a indiqué qu'il se rapprochera de TOTAL afin de voir les possibilités que l'exploitant est prêt à mettre en œuvre, de se revoir par la suite, dans un premier temps nous avons accepté toujours avec les mêmes conditions, nous lui indiquerons  nos revendications par écrit dans l’attente de notre future  rencontre encore une fois ( nous sommes à un grand tournant de ce PPRT et nous devons rien lâcher concernant la réduction du risque à la source )

  • La coordination doit par tous les moyens se rapprocher des élus afin de les secouer, les opérations médiatiques doivent réussir à les pousser à proposer des amendements à la loi Bachelot pour arriver à révision et dans l’attente demander un moratoire.
  • Avec toutes ces pressions que nous lui avons soumises nous espérons des ouvertures

MANIFESTATION du 24 novembre 2012

Notre expression démocratique du 24 novembre 2012 qui s'est déroulée avec deux cortèges : un constitué de piétons traversant le village de la Mède ; l'autre en une opération escargot sur la commune de Martigues ! Ces deux cortèges se rejoignant devant le site de Total.

  • Manifestation très réussie, une soixantaine de voitures, environ cent vingt manifestants, quelques cent cinquante piétons se sont rejoint pour des prises de paroles; une cinquantaine de manifestants attendant sur le rond point le rassemblement des protestataires ; les élus de Chateau9 et Martigues étaient présents, nous avions espéré sur cinq cents manifestation nous n'étions pas loin du nombre escompté) la présence des habitants nous motivent pour défendre leurs intérêts, nous sommes dans le bon chemin, mais coriace sera la lutte

dsc-0050.jpgdsc-0064-1.jpgdsc-0069.jpgdsc-0070.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site