communiqué de presse du 13 décembre 2014

Les Riverains méprisés par la majorité des parlementaires



Jeudi 11 décembre, le Sénat examinait la proposition de résolution relative à un moratoire sur la mise en œuvre des Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) issus de la loi 2003-699 du 30 juillet 2013, dites loi Bachelot.

Une délégation de la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso était présente à cette occasion dans l'hémicycle.

Force est de constater que le risque technologique ne semble pas être une préoccupation majeure de l'assemblée sénatoriale au regard du peu de sièges occupés pour cette séance.

Sans remettre en cause, la justesse des arguments développés par Madame BEAUFILS (CRC) porteuse de la résolution, sénatrice et Maire de St Pierre des Corps et ceux avancés par Madame Evelyne DIDIER (CRC), sénatrice, dans son intervention, les cinq autres intervenants se sont livrés, soit à commenter le texte Bachelot, soit à encenser les mesures gouvernementales visant principalement à préserver et privilégier les entreprises.

Les riverains, majoritairement concernés par la mise en place des PPRT, principales victimes des nuisances imposées par les industries à risques ont été absents des préoccupations des orateurs.

Une nouvelle fois, le Collectifpprt13 et la Coordination Nationale, tout en le dénonçant, constatent que les exigences et propositions des riverains ont été ignorées. Un courrier avait été adressé individuellement à chaque sénatrice et sénateur. En vain.

Ce silence ne manque pas d'être apparenté à une forme de mépris, voire de violence institutionnelle. Ce sentiment ne peut qu'accentuer les relations conflictuelles constatées dans de nombreux secteurs.

Ce constat ne peut que désespérer les citoyens qui veulent croire au rôle important des élus.

Constat ressenti avec d'autant plus de force que parmi les intervenants, ils seront plusieurs à dénoncer la « procédure laborieuse » des PPRT, « un plan de financement hasardeux », « des études de dangers exclusivement réalisées par l'industriel », « une concertation qui n'est qu'un dialogue de sourds ». Mais la logique ne suivra pas : ils s'abstiendront ou voteront contre l'idée de moratoire.

Le Collectifpprt13 et la Coordination Nationale auraient voulu entendre de vrais arguments en tout cas un autre discours que des formules à l'emporte-pièce.

Qui peut expliquer en quoi le moratoire ajouterait du danger pour les riverains ?

Quel sens donner à l'amendement gouvernement visant à adapter les dispositions des PPRT en offrant la possibilité aux entreprises riveraines des sites Seveso de mettre en place des solutions de réductions de l'exposition aux risques, alternatives aux mesures foncières (expropriation ou délaissement) et aux prescriptions de renforcement des travaux. Dans le même, le riverain, lui, sera tenu de réaliser des travaux coûteux à l'efficacité douteuse.

Ainsi, il est indéniable que :

Qui peut expliquer pourquoi la concertation n'a pas toujours été menée correctement ? Pourquoi ne pas expliquer la complexité technique des PPRT qui entraîne l'incompréhension des élus comme des riverains et les collectivités locales ne sont pas toujours armées techniquement pour y répondre ?

Pourquoi les mesures de financement à destination des propriétaires riverains sont complexes ?

Pourquoi l'élaboration des PPRT ne connaît pas le même sort sur le territoire ; certaines situations particulières sont très difficiles, humainement ou économiquement ? …

 

Chaque Association de défense des Riverains se tient à la disposition de chaque sénateur ou sénatrice pour leur démontrer l'incohérence de leur décision guidée principalement par des choix bien éloignés d'une mise en sécurité des riverains.

 

Le CollectifPPRT13 et La Coordination Nationale, quant à elles, vont rechercher avec l'ensemble de ses composantes les formes les plus adaptées afin de faire entendre la voix des riverains.

                                                             

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×