COMPTE RENDUS REUNIONS

Compte rendu de l'entretien du 20 mai 2010 avec :


- Eric Diard Député-maire de Sausset les Pins
- Carole Colombo-Seipelt Attachée Parlementaire

Etaient présents :
- Clément Rossi collectif La Mède Demain
- Michel Ventre Association Baume Longue Lavera
- Sylvestre Puech CIQ Les Laurons
- Roger Barrachin Association Côte Bleue
- Guy Dubois Collectif La Mède Demain
- Richard Deboom UFC
- Christian Patruno Association Le Val des Pins et Quartiers Environnants
- Sandrine Leblanc Association Le Val des Pins et Quartiers Environnants
---------------------------------------------------

Ces deux heures d'entretien se sont déroulées cordialement, nous avons été bien accueilli 

 nous avons eu le temps de soulever toutes les questions relatives aux PPRT en général e

 celui de Total la Mède en particulier.

  • Sylvestre Puech prend la parole pour expliquer les grandes lignes de notre démarche et à quelle situation sont actuellement exposés les riverains de la Raffinerie de Provence :
    - Remise en cause de la loi dite « Bachelot » : qui n'incite pas les industriels à la réduction du risque à la source, une mesure pourtant incontournable pour une véritable protection des riverains. Il est précisé dans la loi que la réduction du risque à la source doit être « économiquement acceptable » pour l'industriel, une brèche dans laquelle Total s'est engouffré et que nous, nous n'acceptons pas.
    - Mesures foncières : refus de l'obligation pour les riverains de protéger leur bâti à leur frais.
  • Sylvestre Puech revient sur le manque d'information en amont qui met les riverains devant le fait accompli, un problème déjà dénoncé par les riverains des précédents PPRT prescrits. et explique les différentes étapes du PPRT.
  • Eric Diard demande alors ou nous en sommes dans le calendrier, Sylvestre Puech et Richard Deboom décrivent les différentes étapes déjà passées : les réunions publiques, les 2 POA, la demande du CLIC d'une nouvelle réunion, les courriers adressés aux élus, au ministère, DREAL, Préfecture...et la demande de contre-expertise de la part du CLIC.
  • Eric Diard, qui ne semble pas très bien informé sur les PPRT, aborde longuement l'accident de 2005 ou sa commune a été touchée par une pluie de gasoil. Il revient sur le fait que ce jour là la raffinerie Total a eu beaucoup de chance : « on a frôlé l'accident majeur ». Il revient aussi sur la mauvaise foi et la façon odieuse dont Mr Ripoche, directeur de la raffinerie à l'époque, avait fait preuve pour gérer cet incident.
  • Enfin Eric Diard demande ce qu'on attend de lui. Nous lui répondons que l'on attend un soutien et une intervention de sa part au plus haut niveau : au ministère de l'environnement.
  • Clément Rossi soumet l'idée de la création d'un fond d'indemnisation pour les riverains.
  • Le Député-maire demande un délai d'un mois pour se faire une idée sur le sujet et intervenir si nécessaire auprès de quelques unes de ses relations.
  • Le seul engagement qu'Eric Diard prend à l'issu de cette rencontre est de nous revoir pour faire le point :
  • Le 24 juin prochain, à 9h30 à la mairie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site