Réunion du bureau du collectifPPRT13

Réunion du collectif PPRT13, le 11 mai 2011 à Lavera

Etaient présents : Sotgia, Piras, Puech, Deboom, Patruno, Leblanc, De france.

 

  • - Sylvestre Puech a convié une douzaine de personnes à cette réunion, seule une petite moitié était présente, peu de réponses lui sont parvenues, cette situation désespérante le fait vivement réagir. En temps que coordinateur si on ne répond pas à ces convocations il ne marche plus !

 

  • Le collectif essaie depuis plusieurs mois d’introduire les représentants des salariés dans le débat, notamment la CGT, elle a été contactée mais ne répond pas : nous trouvons gênant de ne pas débattre avec eux et de clarifier certain point, comme le sens de notre action : nous ne souhaitons pas qu’il y ai des licenciements, et nous ne marchons pas au chantage. La raffinerie de Dunkerque n’était pas concernée par un PPRT et a néanmoins fermé.
  • En ce qui concerne la branche raffinage de Total des licenciements sont programmés jusqu’en 2013, PPRT ou pas !

 

  • - Gaby Charroux ne veut pas de réunion avec Vincent Buroni mais une réunion publique à part. Pas de date pour l’instant. A Châteauneuf celle-ci est prévue le jeudi 12 mai à 18h.

 

  • - Mr Boulerne (mairie de Martigues) a contacté Sylvestre Puech et reproche au collectif de ne pas avoir signalé dans le compte rendu du dernier POA que la destruction du Clos Valmont, comportant une 20aine de maisons, ne serait pas, selon le directeur de la raffinerie Total Mr Londish, à la charge de la commune. Or personne du collectif n’a entendu cette information.

 

  • - Sentiment sur le POA : la réaction du sous- préfet Mr Reuter à profondément choqué : » on ne va pas passer notre temps à refaire des études il faut avancer ! ». C’est inacceptable, nous allons demander un rendez-vous avec Mr Reuter car nous ne digérons pas cette réaction ! nous avons la possibilité de freiner le processus PPRT au sein du CLIC.
  • Le POA ne permet pas une concertation : c’est la messe il n’y pas plus qu’à dire amen.
  • Selon Richard Deboom il faut faire pression sur nos politiques. Le but : faire voter des décrets par le gouvernement : il faut agir sur la notion « économiquement acceptable » derrière laquelle l’industriel se retranche pour ne rien faire.
  • L’industriel n’a plus la taxe professionnelle, il investit sur la sécurité production pourquoi n’investirait-il pas une fois pour la sécurité des riverains !

- Les actions envisagées :

  • Nous devons continuer à faire pression sur nos politiques.
  • Il faut se mobiliser au niveau national ! Contacter d’autres associations de riverains à travers la France.
  • Nicolas Hulot vient le 27 mai c’est Pierre Souvet qui le reçoit essayons de l’interpeller.
  • Le député Diard devrait recevoir Nathalie Kosciusko-Morizet courant juin, rappelons lui qu’il nous a proposé d’organiser une rencontre, si ce n’est pas possible, allons tout de même manifester lors de son passage.
  • Le 21 septembre prochain, ce sera les 10 ans d’AZF, c’est une occasion unique pour nous de porter le débat au niveau national : nous devons aller manifester à Paris, réfléchissons à une action plus médiatique qu’une simple manifestation.

 

- Calendrier :

  • Le CLIC est reporté au 22 juin, la réunion préparatoire est fixée au 23 mai
  • Le 16 et le 17 juin à Fos, deux journées consacrées au PPRT : voir le programme, Mme Pernin doit intervenir.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site