REUNIONS avec les Députes M. VAXES et M. DIARD

Réunion avec le Député VAXES le 17 mars 2010

La réunion a débuté à 14h30 en présence de :

Mr Vaxès et sa collaboratrice,

Mr S.PUECH, Mr SOTGIA, Mr PATRIS, Mr C.PATRUNO

L'objet est de refaire un point sur la situation.

  1. Nous lui avons remis le texte de la motion déjà présentée et approuvée au conseil municipal de Fos et à présenter au prochain CM de Martigues et des autres communes impactées par les PPRT.
  2. Nous lui avons soumis le cas du PPRT de BRENTAG à Vitrolles : les entreprises autour du site vont se trouver en zone de délaissement ou destruction. Que vont devenir les salariés.
  3. Pour Mr Vaxès, c'est un rapport de force au niveau national qui permettra d'influer les choix politiques.
  4. Lui et son groupe nous appuierons dans notre demande d'amendement de la loi Bachelot afin de sortir les riverains du financement.
  5. Nous lui avons parlé de la position de Mr le Maire de Martigues qui, tout en affirmant nous soutenir, ne le prouve pas concrètement.
  6. Nous lui avons également fait part de notre colère vis à vis de la DREAL, qui dans son dernier courrier refuse de nous communiquer, avant le POA, les résultats des EDD concernant le coté Est de la raffinerie TOTAL, sous prétexte d'un manque de moyens. Une lettre de contestation sera envoyée au directeur régional.

La réunion se termine à 15h30

 

Rencontre avec le Député Maire Éric Diard, le 18 mars 2011 à la Mairie de Sausset-les-Pins

La réunion a débuté à 14h30 en présence de : JL. Piras, R. Barrachin, S. Puech, T. Delbaldo, C. Patruno, S. Leblanc

M. E. DIARD et Mme Carole Colombo son attachée parlementaire

1. Nous avons remis en main propre au député Éric Diard la lettre que nous avons préparée à l’attention de Madame la Ministre de l’Écologie : Nathalie Kosciusko-Morizet. Mr Diard doit prochainement déjeuner avec elle et s’engage à lui remettre ce courrier.

2. Mr Diard est d’accord sur l’ensemble des points que nous abordons dans cette lettre sauf sur le partage des responsabilités entre l’État, les collectivités et les industriels. Selon lui nous exonérons trop facilement les collectivités de leur responsabilité :

3. Elles ont touché des taxes professionnelles pendant des années, les millions d’euros perçus auraient pu servir aussi à améliorer la sécurité des riverains. Il cite pour exemple l’école de Châteauneuf- les-Martigues.

4. Le Conseil Général est très riche, cette collectivité est même plus riche que celle de la Seine St Denis.

5. Total, l’État doive prendre leur responsabilité mais n’oublions pas les collectivités. Quand aux riverains, ils doivent payer un minimum !

6. E. Diard dit que malgré la suppression de la taxe professionnelle, ces collectivités ont une compensation et restent très riches, elles auraient pu provisionner pour prévoir.

7. Mr Diard propose que nous rencontrions directement Mr Roy, le directeur de la DREAL PACA, à qui nous avons écrit hier pour dénoncer le manque de coopération et de transparence de la part de notre interlocuteur principal pour le PPRT de Total La Mède : G. Sandon.

8. Nous devons préparer des questions (à remettre au plus tard le 15 avril), E. Diard les transmettra à Mr Roy en vue d’une entrevue que nous espérons obtenir dans la semaine du 2 mai. Nous voudrions savoir pourquoi des solutions préconisées ailleurs, ne le sont pas chez nous (ex : PPRT de Donges).

9. Et ensuite pourquoi ne pas rencontrer Michel Laurent, ce que nous avait proposé E. Diard lors de notre dernière rencontre.

10. Selon E. Diard, la sécurité n’est pas qu’un problème environnemental, mais aussi une question d’emploi : si ça » pète » il y a risque que l’usine ferme.

11. Il faut agir sur la notion » économiquement acceptable » : tant que cela ne sera pas précisé l’industriel se retranchera derrière cette notion : la loi lui donne raison. Pour cela il faut obtenir la prorogation des PPRT. Mr Diard souhaite qu'on lui donne mandat à l'aide d'un courrier pour qu'il puisse proroger encore le PPRT.

12. Ce que nous voulons : qu’il y est la mise en place d’un travail législative pour modifier la loi.

13. Nous lui avons soumis le cas du PPRT de BRENTAG à Vitrolles : les entreprises autour du site vont se trouver en zone de délaissement ou destruction. Que vont devenir les salariés.

14. Nous avons dénoncés l’injustice du crédit d’impôts qui est directement lié à la loi des finances révisable tous les ans, suivant les objectif du Gouvernement le pourcentage diffère et crée une inégalité envers les riverains !

15. La Ministre de l’Écologie devrait venir dans notre région avant l’été, E. Diard va essayer de nous organiser une rencontre, si ce n’est pas le cas, nous ferons en sorte d’être visible.

Nous avons le sentiment d’avoir cette fois-ci obtenus de vraies avancées.

En fin d’après midi M DIARD,

nous informe de la tenue d’une réunion le 8 avril 2011 à 16h

avec M ROY Directeur régional de la Région PACA pour la DREAL.

  1. Objet de la réunion débattre sur une liste de questions préalablement adressée à M Diard avant le 01 avril 2011.
  2. Questions techniques réalisées sur d’autres Sites industriels afin d’étudier la possibilité sur le site de TOTA La Mède ; le but recherché réduire au maximum les risques à la source dons réduire les périmètres de protection !
  3.  Nous avons demandé la présence de 2 représentants de la Mède, 2 représentants du Val des pins, 2 membre du CLIC, 2 Membres du CollectifPPRT13

 

Conseil Municipal de Martigues du 18 mars

 

Lors du Conseil municipal de Martigues Parmi les 35 questions à l'ordre du jour nous avons notés:

1. AMARIS, a sollicité la Ville de Martigues à adhérer à l’association moyennant une cotisation de 4000 €, cela a été approuvé et Mme Pernin sera la déléguée de Martigues.

2. Nous avons constaté que la motion que nous avons envoyée à M le Maire et quelques conseillers toute tendance confondue, na pas été retenue

3. Concernant la question orale de M PATTI, celle-ci a permis que M le Maire se positionne favorablement aux inquiétudes des Riverains il présentera SA MOTION lors du prochain conseil Municipal.

4. Nous aurons l’occasion de lui rappeler lors de notre prochaine entrevue du 23 mars à 17 h en Mairie.J

Je vous propose de lire, dès sa parution, la question de M PATTI et la réponse de M Le Maire sur le site :

http://www.ville-martigues.fr/le-conseil-municipal/seances-et-comptes-rendus-747.html.

Commentaires (1)

1. paulrkw (site web) 30/01/2013

In quod concluding, the MBT Women Shoes online can be a issue with the consumer insomuch as the pro Accepting a bass anatomy is physical vital in the apple of advent and allure so accepting blubber is advised a noteworthy no-no The factual Expert Shuguli GTX is the ideal asset to the divert dayinternet try to relieve stand behind and also mutual pain and also decreases jolts around the metal framework Obtain the most of our own your current hikes with all the mbt shoes Chapa GTX qualifications walking footwear MBT shoes are as a matter of fact close by in more than something like 20 countries, as well as roughly one million frames of this groundbreaking mbt technologies are sold every yearMBT's insure mbt shoes women the foot's normal moving activity along with maximizes stress syndication in the thorough soleIn addition to,MBT Shuguli GTX is a coolth, smooth lace-up that delivers the burning convenience of to be expert to nylon uppers linings along with a celebration foam sole MBT ShoesCellulite is a anatomy of unmistakable fat that is start off unbefitting our skin
Tends to aim for coaching more conspicuous, nagging and conciliatory on your second*MBT Perforated Avoi insole offers included accessory padding yet still time minimizes odour because of its healthful treatment This specific, therefore, induces your own metabolic rate, melts away added calories and speeds up muscle swarms regrowthBecause of the specifically created single, donning MBTs drastically enhances your gait as well as established posture and relieves cheap mbt shoes stress on your own high-ranking joints as well as againTo eradicate ball-pen oil stain, you can rub the shoes gently with established amount of toothpaste This innovative fine fettle shoe supplies a better pre-eminent in behalf of numerous who want to influence more well being consciousExcept the popular of pure color MBT sport shoes, two mixed color and multicolor MBT sport shoes are also loved by assorted consumer (Light upon out more) Will get to the scarpe della revere you overkill debauchery persevering the very commencement time that you use these sneakers MBT, Masai Without footwear Technology, has been designed past Switzerland manufacture Karl Muller

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×