réunion avec VAXES

En préambule, je peux dire que nous avons été très bien reçu et que le député a été parfaitement à notre écoute et très attentif à nos propositions

et y compris prêt à nous filer un sérieux coup de main.

  • Tout d'abord il nous fait part de sa lettre qu'il avait envoyée au Ministre compétent.
  • Sylvestre Puech prend la parole et lui évoque le manque d'écoute de la part de nos interlocuteurs
  • Michel Vaxes nous dit qu'à l'époque quand il était à la fameuse commission il avait mis en garde ses collègues députés sur le contenu du texte. Il lui semblait normal, avec ses collègues du groupe communiste, que le producteur du risque industriel assume ses responsabilités. Ce qui n'est pas le cas dans le texte. Nous n'avons pas tous entendus. Mais je reste sur la même position : il ne revient pas aux particuliers de payer.
  • Le principe de pollueur payeur mis souvent en avant devrait dans ce cas précis être mis en place.
  • Je n'interviendrai prochainement, si vous le souhaitez que dans le cadre d'une demande collective sur une base commune. Il faut effectivement réduire le risque à la source. C'est une conviction qui ne concerne pas que le risque industriel mais cela prend en compte des moyens et des possibilités de financement de ceux qui produisent le risque. On ne mettra mas Total sur la paille en lui demandant de financer l'enterrement des cuves de gaz par exemple.
  • Sylvestre Puech intervenant pour dire qu'il fallait 150 millions d'euros pour changer le process de l'alkylation.
  • Michel Vaxes reprenant : aujourd'hui les études FMI, CEE, INSEE montrent que de 2001 à 2007 la croissance des dividendes a augmenté de 15,7 % pour Total. La part des profits dégagés servent 44 % à rémunérer les actionnaires. Leur objectif est d'aller vers les 50 %.
    La question que je pose au regard du problème que vous soulevez sur la possibilité de financer les PPRT et notamment celui de La Mède, et si les dividendes redistribués n'étaient que de 20 %, voire moins ? Et si le reste allait vers l'emploi, à la sécurité, aux salaires ?
  • Mr Piras précisant que c'est la DREAL qui avait un fonctionnement et un positionnement jusqu'au boutiste, beaucoup plus dure que celui de Total. C'est elle qui met aujourd'hui des bâtons dans les roues.
  • Mr Puech précisant que c'est désormais les populations et les riverais qui sont montrés du doigt et qui sont même culpabilisés.
  • Mr Garcia : La DREAL mais aussi le Gouvernement sont les défenseurs de l'intérêt privé. C'est incompréhensible!
  • Michel Vaxes mettant en garde la délégation sur la difficulté pour convaincre certaines personnes de prendre l'argent sur les revenus financiers pour justement financer les travaux PPRT.
    Il me semble qu'en même temps vous apporterez une appréciation technique, des arguments concrets des méfaits de ce PPRT, il faut d'un autre ct convaincre la population que Total a les moyens d'investir encore plus dans la sécurité.
  • Donnez-moi des preuves sur les imperfections des études et je porterai vos paroles à l'assemblée nationale. Mais en attendant la bataille que vous engagez se gagnera sur une majorité d'idée. Nous devons lever le débat. Il faut créer un rapport de force. S'il faut changer les termes de la Loi, donnez-moi les infos sur les termes qu'il faut changer. La source du risque c'est l'usine et non les populations qui ont obtenu leur permis de construire via les services de l'tat.
  • Mr Piras estimant lui que s'il avait eu le sentiment que les travaux à l'intérieur de l'usine avaient été faits jusqu'au bout et qu'ils respectaient la Loi, il aurait effectué sans broncher les travaux dans sa maison.
  • En conclusion, Michel Vaxes est prêt à nous aider. A nous de lui filer des billes pour qu'un nouveau texte soit voté l'Assemble nationale. On doit donc réfléchir sur cette question et aller auprès de Diard avec des billes dans ce sens.

Voilà succinctement résumé cette rencontre mon avis très fructueuse

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×